Le chasseur de la Securitate

Éditions du Cygne, Paris, 2009

Marius Oprea exhume des dépouilles. Surnommé « Le chasseur de la Securitate », le fondateur de l’Institut d’investigation des crimes du communisme est parti sur la trace des Roumains fusillés par la Securitate. Plus de 10 000 personnes ont été exécutées sommairement et enterrées en marge des forêts ou au bord des routes. Nous marchons sur eux tous les jours et nous ne comprenons pas pourquoi les blessures du passé ne se sont pas refermées. Le chasseur de la Securitate les recherche, retrouve leurs traces, exhume leurs dépouilles et les restitue aux familles qui les enterrent dans un cimetière en leur offrant la messe qu’ils n’ont jamais eue. Ce livre est un voyage au cœur des prisons communistes dans les années tumultueuses qui ont suivi l’installation du régime communiste, mais aussi dans les années troubles qui ont suivi la chute de la dictature. Ce livre n’est pas une histoire pour les morts mais pour les vivants, afin que ces derniers n’oublient pas les morts auxquels ils doivent la vie.


http://livre.fnac.com/a2748031/Mirel-Bran-La-Roumanie-vingt-ans-apres